La mission de la Fondation CIAO KIDS est d’améliorer les conditions de vie des familles Adivasis et de défendre leurs droits pour les aider à avoir une vie digne et autonome. A cet effet la Fondation est active sur 2 axes principaux :

1/ l’éducation et la formation pour les enfants et les jeunes: nous œuvrons en faveur des enfants et des jeunes Adivasis en leur permettant d’avoir accès à l’éducation grâce à différents projets:

  • notre centre spécialisé permet à 60 enfants malvoyants de bénéficier d’une formation et d’un suivi pédagogique spécialisé afin de les rendre autonomes
  • nos foyers d’accueil offrent à une centaine d’étudiants pauvres de hameaux tribaux reculés l’accès à l’éducation, au soutien scolaire et aux activités extra-scolaires
  • notre école maternelle offre aux enfants de 3 à 6 ans des bases éducatives et leur permet d’accéder à des contrôles médicaux et à un repas chaud quotidien
  • l’apprentissage en couture ou bureautique aide des jeunes filles à sortir de la pauvreté en leur offrant l’accès à une indépendance financière
  • les kits scolaires comprennent tout le matériel nécessaire pour une année de scolarité ainsi que les frais  d’écolage permettant aux élèves les plus défavorisés de poursuivre leur scolarité

 

2/ l’autonomisation des femmes: afin d’autonomiser les femmes et de permettre un changement économique et social qui bénéficie à leurs familles et à toute la communauté, nous leur proposons :

  • des groupes d’auto-gestion pour leur apprendre à économiser et mettre sur pied des activités génératrices de revenus en vue de les rendre indépendantes financièrement
  • des programmes de sensibilisation sur des problèmes sociaux tels que la santé, la pauvreté, l’éducation, le trafic d’êtres humains ou encore l’alcoolisme pour faire de la prévention et accroître leur prise de conscience

 

Depuis ses débuts la Fondation CIAO KIDS a pour objectif d’aider la population Adivasi à envisager un meilleur futur. Ce sont plus de 5’440 enfants qui ont eu accès au système éducatif grâce au soutien adéquat à leurs besoins spécifiques et près de 9’150 femmes qui ont été formées et soutenues afin de devenir autonomes, ce qui bénéficie aussi indirectement à leurs familles.

Top