L’alcoolisme, la migration, le trafic d’êtres humains et l’échec scolaire sont les conséquences directes de l’extrême pauvreté. Les femmes sont celles qui souffrent le plus car peu d’importance leur est accordée. Elles ne participent pas aux décisions collectives et n’ont pas le droit d’exprimer leurs opinions.

Nous proposons à ces femmes des programmes de sensibilisation sur des problèmes sociaux tels que la santé, la pauvreté, l’éducation, le trafic d’être humain ou l’alcoolisme, en faisant de la mise en scène de situations par des acteurs et en leur faisant écouter des chansons tribales sur ces sujets spécifiques.

Notre objectif est d’accroître la prise de conscience des femmes sur les problèmes sociaux, de les prévenir et les sensibiliser, surtout les jeunes filles.

Top